Que faire à Séville ?

Capitale andalouse, Séville possède un charme que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Ainsi, si vous vous demandez que faire à Séville, nous vous avons regroupé dans ce guide un panel d’activités incontournables, mais aussi de nombreuses autres choses à voir à Séville ! Bâtiments historiques, musées ou encore escapades aux alentours, la ville offre en effet largement de quoi s’occuper pendant plusieurs jours.

Nous répondrons dans ce guide aux éléments essentiels à connaître pour définir votre programme de visite de Séville : quoi voir et faire à Séville et ses alentours ? Quels sont les monuments à visiter à Séville et les activités à réaliser ?

Les visites culturelles incontournables de Séville

Séville regorge de lieux incontournables à découvrir, certains nationalement connu comme la cathédrale ou l’Alcazar. Mais il existe aussi d’autres sites à voir absolument lors d’un séjour dans la capitale andalouse.

Visiter la cathédrale, l'incontournable

Visiter la cathédrale de Séville est un incontournable à faire si vous vous rendez à Séville ! Des millions de personnes se pressent chaque année pour y découvrir le tombeau de Christophe Colomb, la Cour des Orangers mais surtout la nef et sa Giralda. Avec son architecture gothique, elle marque les esprits par sa grandeur et sa prestance. Elle est d’ailleurs la plus grande cathédrale gothique du monde !

Giralda de la cathédrale de Séville

L’édifice a été fondé au 12e siècle et possède un subtil mélange de décors architecturaux avec ses origines musulmanes et chrétiennes. La Giralda à son sommet, vestige du passé mulsuman, est l’ancien minaret reconverti en clocher quand la ville a été reconquise par les chrétiens.

Lors de votre visite, vous pourrez découvrir cette cathédrale Notre-Dame du Siège et admirer son intérieur, avant d’aller flâner dans son jardin : la Cour des Orangers. On trouve également dans la nef le Tombeau de Christophe Colomb, où selon la légende, les restes de son corps reposent. Vous serez également émerveillés par cette incroyable coupole d’une finesse remarquable, ainsi que par les vitraux de la Sacritia Mayor. Montez dans sa Giralda et vous pourrez admirer au sommet un panorama sur Séville. 

Au vue de sa popularité, prendre des billets à l’avance est indispensable pour éviter la file d’attente. La visite guidée vous permettra d’être immergé complètement dans l’histoire de ce monument, en plus de vous faire gagner un temps précieux pour entrer dans l’édifice.

Découvrir l'Alcazar

Visiter l'alcazar de Séville est le second incontournable. Des milliers de touristes s'y pressent chaque année pour admirer ces décors représentatif du passé musulman de la ville. 

Patio dans l'alcazar de Séville

Célèbre monument à l'architecture exceptionnelle, l'Alcazar était la résidence des sultans, notamment des Omeyyades qui l'ont fait construire à partir de 913. Elle s'est ensuite agrandie avec les travaux entrepris au fil du temps. Il s'agit aujourd'hui d'un musée, mais sert de résidence au roi lors de déplacement à Séville. 

Vous y découvrirez aujourd'hui dans le "Real Alcazar de Sevilla" le Patio de las Doncellas, qui est très connu pour son bassin d'eau entouré d'arcades maures et la Salle des Ambassadeurs où une splendide coupole vous attends si vous levez les yeux. On trouve également la Casa de Contratación (maison de Commerce des Indes), qui a connu une place importante dans l'histoire de l'Andalousie puisque c'est là que Christophe Colomb a entrepris son projet d'exploration, aux côtés de Ferdinand III et de la Reine Isabelle. Le palais possède également de très beaux jardins. 

Il est fortement conseillé de vous procurer des billets à l'avance. Réservez son ticket en ligne vous permettra d'éviter la longue file d'attente que vous risquez de rencontrer, d'autant plus lors de la haute saison. 

Se balader dans le quartier de Santa Cruz

Visiter Séville passe automatiquement par la découverte de Santa Cruz, l'un de ses quartiers les plus anciens et les plus animés. D'un charme authentique, vous ne pourrez que sentir vibrer cette ambiance andalouse qui s'échappe des rues du quartier.

Quartier Santa Cruz de Séville

Populaire depuis des siècles, ce quartier très coloré était le quartier juif. En le parcourant, vous y trouverez un dédale de ruelles pittoresques, remplies de fleurs, et d'impasses menant à des places dissimulées. La calle Sierpes est la rue la plus commerçante et vous pourrez déambuler dans cette ruelle colorée pour y faire des achats.

S'agissant de la partie la plus ancienne de la ville, Santa Cruz foisonne également de sublimes bâtiments à l'architecture typique sévillane.

De nombreux monuments sont à admirer dans cette zone, dont les incontournables que sont la cathédrale et l'Alcazar de Séville. On peut aussi citer la Casa del Pilatos, moins connue mais tout aussi sublime, et qui vaut le détour. Construit au 16e siècle, ce palais, sur deux étages, est fait principalement de marbre avec une architecture gothique, mudéjar et Renaissance.

Autre bâtiment à voir à Séville : le Palacio de la Condesa de Lebrija. Ce palais fut la résidence de la Comtesse de Lebrija, qui collectionnait des œuvres d'art. Vous y trouverez donc de nombreux tableaux et autres décorations dans ce bâtiment de style arabe et sévillan, bâti au 16e siècle. Vous le trouverez d'ailleurs dans la calle Sierpes, mentionnée plus haut.

Enfin, vous pourrez admirer la Iglesia del Salvador. Cette église est la seconde plus grande de la capitale andalouse, après la cathédrale. Mosquée construite vers 830, l'édifice fut rebâti en 1671 à cause d'un effondrement.

Si vous souhaitez encore passer davantage de temps dans ce quartier, sachez que l'Hospital de los Venerables, les jardins de Murillo et la plaza Doña Elvira sont également à découvrir.

Voir la Place d'Espagne

En forme de demi-cercle, la Place d'Espagne (Plaza de España en espagnol) est la plus célèbre place de Séville, et probablement la plus célèbre d'Espagne. Elle est ornée d'un très beau palais.

Place d'Espagne de Séville

Construite pour l'Exposition ibéro-américaine de 1929, la Plaza de España et son palais représentent une sorte de paix établie envers les anciennes colonies maintenant américaines. Avec son architecture mélangeant les styles Art déco, néo-Renaissance, néobaroque et néomudéjar, le bâtiment avec ses deux tours, conçu par Aníbal González, fait 200 mètres de long. Face au Palais d'Espagne, des statues en céramiques décorent les deux ponts. 

Vous trouverez également près de cette place le Parc Maria Louisa, un incontournable également. Cet espace vert de plus de 380 000m² est très fréquenté par les touristes et les locaux à la recherche de fraîcheur. C'est un lieu de pique-nique et de promenades.

Longeant le fleuve Guadalquivir, ce parc possède de nombreux différents points d'intérêt comme le pavillon d'argentin, le théâtre Lope de Vega, le musée archéologique de  Séville ou encore le pavillon mudéjar (qui comprend un musée sur les arts). Ce dernier fait face à la Plaza America, sublime place à voir également.

Visite guidéeBon plan pour visiter Séville

La visite de la cathédrale et de l’alcazar est incluse dans les pass touristiques de la ville. Le plus commun, que nous conseillons, est le Super Combi. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre guide dédié aux city pass de Séville.

Les activités à faire à Séville

Séville propose quelques découvertes culturelles à faire dont certaines représentent l’essence de région. Si vous vous demandez quoi faire à Séville, voici quelques activités qui mettent en avant ce patrimoine, ou qui permettent de diversifier son séjour.

Assister à un spectacle de flamenco

Le flamenco est l'âme de l'Andalousie ! Vous retrouverez le duende (esprit) de cette pratique partout dans Séville, que ce que soit dans les salles ou dans l'ambiance générale. Assister à un spectacle de flamenco est une activité incontournable à Séville. 

Eventail de flamenco

Venant à l'origine des gitans et des marginaux, et cantonné aux réunions familiales, il s'est imposé peu à peu au fil des siècles dans la société. Des spectacles étaient données, et l'on peut d'ailleurs aujourd'hui encore assister à des représentations plus traditionnelles. 

Vous découvrirez ces tablaos et ces penas intimistes, où cette danse est pratiqué par une bailaora et un bailor. La pratique possède une certaine fierté et une élégance particulière, incarnés par ces artistes. Les danseurs (seul ou en duo) sont soutenus par le rythme d'une guitare spéciale pour cette pratique et de la voix du cantaor (chanteur). Ils se produisent souvent sous forme de dîner-spectacle, où vous pourrez profiter de la gastronomie andalouse (notamment des tapas) pendant la représentation.

Les séances s'enchaînent le soir, allant jusque tard dans la nuit. Il est recommandé de réserver ses billets à l'avance car : d'une part les salles sont relativement petites, et d'autre part c'est une activité à faire à Séville qui est très prisée. 

Faire une croisière sur le Guadalquivir

Faire une croisière sur le Guadalquivir à Séville est une bonne manière de découvrir la ville d'un autre point de vue. Ce fleuve vous permettra en effet de découvrir de beaux monuments tout en profitant du climat ensoleillé. 

Croisière sur le Guadalquivir

Anciennement désigné sous le nom de "al-wadi al-Kabir" ("Grand Fleuve"), celui-ci a trouvé son origine dans la domination arabe. Le Guadalquivir était autrefois un port commercial d'une portée internationale, ayant notamment accueilli le navire Nao Victoria, celui ayant accompli le premier tour du monde en 1519.

Lors de cette croisière, vous y verrez plusieurs points d'intérêt comme :

  • le parc Maria Luisa près de la Place d'Espagne
  • les pavillons des expositions Universelle et Ibéro-américaine
  • une reconstitution du Nao Victoria 
  • le Palacio de San Telmo
  • la Chartreuse de Séville 

Vous pourrez également contempler durant la balade des palais, églises et ponts connus. 

Si vous souhaitez prendre un billet, il est possible de le réserver en avance avec pour avantage l'assurance de pouvoir naviguer à l'heure souhaité. Cette activité est très populaire durant l'été et les navires sont souvent réservés longtemps à l'avance.

Manger des tapas

Manger des tapas à Séville est à faire absolument lors de votre séjour dans la capitale andalouse. Il s'agit presque d'une religion culinaire ! Les bars à tapas y sont donc très nombreux et vous en trouverez à tous les coins de rue. 

Tapas d'Espagne

Les tapas traditionnels sont des produits locaux de la région et se composent principalement de charcuteries, fromages, brochettes de légumes, olives ou encore tartinades. Ces assortiments constituant un repas sont très appréciés, autant par les touristes que les locaux. Ils sont servis aussi bien en entrée qu'en plat. 

Les Sévillans font ce qu'on appelle des tapeo, c'est-à-dire enchaîner les bars à tapas toute la soirée afin d'y picorer les meilleurs tapas. En plus de les déguster au bar, vous pourrez également en manger lors d'une représentation d'un spectacle de flamenco.

Que faire d’autre à Séville ?

Vous pensez avoir découvert tous les incontournables à faire à Séville ? Elle possède toutefois encore beaucoup d’autres choses à voir et à découvrir. Voici un petit aperçu des activités que l’on pourrait qualifier de secondaires.

Découvrir les musées de Séville

La ville regorge de musées aussi intéressants les uns que les autres et plusieurs d'entre eux figurent dans la liste des choses à faire à Séville.

Tour d'or au bord du Guadalquivir

Tout d'abord, le musée du flamenco est à voir si vous êtes amateur ou tout simplement curieux de cette pratique. Le "Museo del Baile Flamenco" reconstitue toute l'histoire de cette danse dans la région, de son arrivée au 15e siècle par les gitans jusqu'à aujourd'hui, témoignant de l'importance que cette culture a pris au fil des siècles, jusqu'à devenir de nos jours "l'âme de l'Andalousie". C'est le musée le plus intéressant à faire à Séville.

Deuxième musée intéressant à voir lors d'un jour de pluie à Séville, le Museo de Bellas Artes de Sevilla, qui est l'un des musées des Beaux Arts le plus importants d'Espagne. Rempli d'oeuvres d'art du Moyen-Âge, Renaissance et baroque, vous y trouverez des tableaux de plusieurs artistes, notamment Murillo, Valdés Leal ou Goya. Le musée est situé dans un ancien couvent.

On peut également citer le Musée maritime de la Torre del Oro (La Tour d'Or). Situé près du fleuve du Guadalquivir, cette tour datant du 13e siècle abrite le musée maritime de la ville. On y trouve plusieurs salles retraçant l'histoire maritime de la ville ainsi que celle de cette tour.

Enfin, un autre musée à voir à Séville est celui des Arts et Traditions populaires. Il accueille une exposition sur l'histoire de l'Andalousie, où vous trouverez des objets du passé, ceux utilisés aux quotidiens par les ancêtres andalous comme des dentelles et broderies, poteries et céramiques, ainsi qu'une collection d'outils de travail.

Les autres musées à faire quand il pleut à Séville sont l'Antiquarium, l'Ancienne fabrique de tabac,le CaixaForum, le Musée militaire de Séville ou encore le château de Saint-Georges qui retrace l'histoire de ce bâtiment.

Parcourir les Archives Générales des Indes

Visiter Séville vous fera automatiquement passer devant les Archives Générales des Indes, même si vous ne le savez pas encore. Il s'agit en effet du bâtiment situé juste à côté de la cathédrale de Séville et de l'Alcazar, sur la Plaza del Triunfo.

Bâtiment des Archives des Indes à Séville

D'une architecture de style classique, ce bâtiment a été construit entre 1584 et 1598. A l'origine, il s'agissait d'une bourse avant qu'il ne devienne officiellement les archives pour y rassembler tous les documents relatifs aux affaires avec les colonies espagnoles. On y trouvait toutes sortes de documents (papiers, photos, dessins, journaux) du commerce effectué entre l'Espagne et les colonies, comme les échanges d'or, de cacao et d'épices. On peut notamment citer des papiers relatant les affaires avec l'explorateur Christophe Colomb, avec ses lettres depuis le Nouveau Monde, mais aussi de Cortès, Cervantès ou encore George Washington.

Il abrite encore aujourd'hui ces archives relatives au commerce des Indes, et a été aménagé en partie également en musée (dont des expositions temporaires). Vous y trouverez ainsi sur 10km de nombreux documents relatant l'histoire de ces colonies autrefois espagnoles. Ces bibliothèques contiennent plus de 40 000 dossiers avec 86 millions de pages manuscrites, 8000 cartes géographiques.

C'est un musée permet de s'imprégner de l'histoire de Séville.

Monter sur le Metropol Parasol

Lors de votre visite de Séville, vous passerez probablement devant une énorme construction surprenante. Il s'agit du Metropol Parasol, une construction moderne de style art contemporain. Cette œuvre d'art détonne par son aspect atypique

Metropol Parasol à Séville

Cette structure n'était pas destinée à voir le jour, vu que le projet initial était d'y construire un parking souterrain. Au vu des ruines romaines trouvées sur place lors des travaux, le projet fut abandonné et un concours fut lancé. Celui-ci fut remporté par l'artiste Jürgen Mayer qui avait l'intention d'intégrer ces vestiges à son œuvre. Le Metropol Parasol fut ainsi construit entre 2005 et 2011, et ces vestiges antiques sont en partie visibles dans un musée archéologique qui se trouve sous la rue.

En forme de champignon, ces 6 parasols font plus de 20m de hauteur, en faisant l'une des grandes structures en bois du monde. Son plus gros avantage est sa vue panoramique à 360° sur la ville de Séville. Deux ascenseurs permettent d'y monter et vous promener sur cette structure au coucher du soleil afin d'en prendre plein la vue. 

Visiter l'aquarium

S'il pleut durant votre séjour, la visite de l'aquarium est une activité sur laquelle on peut se replier. Celui-ci est en effet une bonne option pour passer quelques heures en dehors des musées classiques, notamment lorsque l'on visite Séville en famille.

Aquarium

Il possède plus de 8 espaces différentes avec 40 bassins où vous pourrez admirer quelques centaines d'espèces marines. Aussi bien mammifères, poissons ou tortues, vous pourrez observer le spectacle des animaux dans plus de 3000m² de bassins. Les visites guidées d'1h30 permettent d'avoir plus d'informations sur la vie sous-marine.

Un espace est également réservé à l'exposition sur Magellan, premier explorateur ayant réalisé un tour du monde. 

Visiter cet aquarium de Séville est une sortie familiale qui peut s'étaler sur la journée puisque l'on peut manger sur place (un restaurant se situe à l'entrée).

Visiter les arènes de Séville

Afin de compléter votre visite de Séville, et afin d'élargir votre découverte de la culture andalouse, vous pouvez opter pour une visite de l'arène. Immense bâtiment, il est possible de le visiter, ainsi que son musée. Bien évidemment sans être contraint de voir une corrida.

Arène de Séville

L'arène de Séville se nomme en espagnol la "Plaza de Toros de la Real Maestranza de Caballería de Sevilla". Elle est le lieu de "représentations" de corridas durant toute partie de l'année, d'avril à octobre, et certains jours particuliers (en général le week-end et des jours comme le 15 août).

Mais en dehors, il est possible de réaliser la visite seule des arènes afin d'en découvrir la beauté de son architecture. On retiendra notamment sa façade extérieure colorée, et bien sûr son arène interne.

Vous y trouverez un musée sur place, qui vous informera sur ce domaine. Et si vous souhaitez en savoir plus, sachez qu'une visite guidée vous permet de voir cette pratique sous un œil nouveau. Le guide commentera et vous pourrez admirer l'arène depuis le centre.

Si vous boycottez complètement les corridas, sous toutes les formes, évidemment, passez votre chemin !

Faire une balade dans le quartier Triana

Lors de votre visite à Séville, faire une balade dans Triana vous permet de découvrir le quartier bohème de la ville. Autrefois, c'était l'endroit où se réunissaient les artistes

Visite dans le quartier Triana de Séville

A l'époque, il s'agissait du quartier où habitaient gitans, navigateurs et marins. Situé le long du fleuve du Guadalquivir, Triana était un important point de trafic maritime. De nombreux artistes y vivaient, notamment des danseurs de flamenco (c'est pourquoi aujourd'hui c'est un quartier renommé pour y voir un spectacle de flamenco) et des céramistes. Parmi ces derniers, certains travaillaient les azulejos, ces carreaux de céramiques connus en Espagne et au Portugal. Aujourd'hui, en vous promenant dans cette zone, vous y trouverez donc encore des boutiques de poterie et de céramique. De nombreux ateliers y sont en effet encore établis.

La particularité de ce quartier vient aussi de ses maisons très colorées, mais également de ses ruelles authentiques et fleuries. Globalement plus tranquille que le reste de Séville par son côté excentré, Triana charme toutefois les touristes pour son architecture et ses bars animés par endroits.

Visite guidéeChoisir son hébergement à Séville

Compte-tenu des choses à faire à Séville, nous vous conseillons d’y passer entre 2 et 3 nuits. Pour son cadre paisible et authentique, notre coup de cœur est cet hôtel. Mais pour davantage d’informations sur ce sujet du logement, vous pouvez parcourir notre guide dédié à la question du où dormir à Séville.

Les choses à faire aux alentours de Séville

Visiter Séville est derrière vous et vous souhaitez découvrir ses environs ? Deux options se présentent alors à vous : louer une voiture à Séville, ou vous laisser guider par une agence à la journée. Certaines excursions près de Séville sont en effet une bonne opportunité pour explorer de nouveaux paysages, comme les parcs naturels et les villages blancs.

Le Parc National de Doñana

Faire une escapade au Parc Naturel de Doñana est une bonne façon de voir une diversité de paysages et des espèces animales dans une nature sauvage. Situé à moins d'une heure de voiture de Séville, ce parc contient une faune et une flore étonnante, où marais, forêts et lagunes se côtoient. 

Lynx ibérique à Séville

Le parc possède une diversité de paysages. En effet, vous trouverez notamment une longue étendue de plage avec quelques dunes, mais aussi des marais, des falaises et une forêt de pinèdes. Endroit sublime changeant avec les saisons, ce parc est à voir si vous êtes un amoureux de la nature. 

Si vous souhaitez observer des animaux, on peut y observer des mammifères de toutes sortes. Mangoustes, crabes, cerfs, sangliers, loutres, renards, daims, ou encore des flamants rose que vous pourrez admirer par centaines dans les marais. On y trouve également plus de 20 espèces de reptiles et une vingtaine d'espèces de poissons d'eau douce. Une quantité impressionnante d'oiseaux est aussi présente sur le site (360 espèces répertoriées).

Ce parc abrite également 2 espèces menacées : l'aigle ibérique ou le lynx ibérique, le félin le plus menacé au monde. Ce dernier est d'ailleurs l'emblème du Parc Naturel de Doñana ! 

Si vous vous rendez dans ce parc, accompagné d'un guide au départ de Séville, vous aurez également l'occasion de visiter le village d'El Rocío. Celui-ci se situe à l'entrée du parc, et avec son air d'Ouest Américain, il possède une belle église à découvrir.

Les villages blancs

Vous pouvez également parcourir les villages blancs aux alentours de Séville, ainsi que celui de Ronda. Avec leurs ruelles pittoresques et typiques de la région, ils font partie du charme de l'Andalousie. Comme leur nom l'indique, leur particularité vient des nombreuses maisons aux façades blanchies à la chaux.

Village de Ronda en Andalousie

Sur le chemin, la première étape sera les ruines du château de Las Aguzaderas. Forteresse maure du 15e siècle, elle contient quatre tours de pierre et a été rénovée plusieurs fois au cours des siècles. 

Vous découvrirez ensuite Zahara de la Sierra. Ce village blanc perdu dans la campagne a la particularité d'être posé sur une colline, avec un donjon à son sommet. Depuis celui-ci vous aurez une superbe vue sur l'immensité du fleuve en contre bas.

Plusieurs étapes culturelles vous attendent également au cours du trajet :

  • la visite d'une fabrique d'huile d'olive, où vous pourrez découvrir le savoir-faire de cette pratique
  • la découverte du Parc naturel de la Sierra de Grazalema (aux paysages constitués de montagnes et de lacs)
  • la ville de Grazalema
  • Ronda, le clou de la journée

Pour cette dernière étape, vous parcourrez Ronda, petite ville installée en haut d'un canyon. Avec son sublime Pont-Neuf, une visite guidée sera effectuée puis vous disposerez de temps libre avant de retourner à Séville. 

Visite guidéePour en savoir plus

Au-delà de ces activités dans les environs, il est possible de faire également des visites à la journée, plus ou moins éloignées. Pour davantage d’informations sur les possibilités de tours au départ de Séville, vous pouvez consulter notre guide sur les alternatives d’excursion à Séville.

Arcade dans la cathédrale de Séville

Vous l’aurez compris au travers de ce guide, visiter Séville quelques jours est une formidable occasion pour s’imprégner de l’ambiance andalouse. Vous en savez maintenant beaucoup plus sur les choses à faire à Séville. Cathédrale, alcazar, spectacle de flamenco, arpenter ses quartiers et lieux incontournables, visiter les musées et monuments, partir découvrir les alentours à la journée, tout un panel d’activités à faire voir, faire ou découvrir à Séville.

Dans tous les cas, quelque soit le programme de visite que l’on définit, Séville est une étape indispensable dans un road-trip en Andalousie. Si vous vous demandez combien de temps il faut consacrer pour la visiter, il est recommandé de passer au moins 2 jours à Séville, le minimum. C’est le temps nécessaire pour découvrir tous les incontournables sans devoir le faire au pas de course.

En général, on consacre plutôt 3 jours à Séville, voire plus. L’occasion d’inclure alors les environs et des activités secondaires. A l’inverse, si vous souhaitez réduire votre séjour à une seule journée, priorisez la visite des édifices historiques de la cathédrale et de l’alcazar, tout en déambulant dans le quartier de Santa Cruz et en faisant un détour par la place d’Espagne. Et en calant un spectacle de flamenco en soirée !

Vous utilisez Pinterest ? Vous pouvez épingler notre article !

Que faire à Séville