Visiter la cathédrale de Séville

Monument grandiose d’Espagne, visiter la Cathédrale de Séville est un incontournable à voir absolument lors de votre séjour dans la ville andalouse. Que vous soyez passionné d’histoire ou non, visiter Séville passe forcément par celle-ci. Plus grande cathédrale gothique du monde, elle en impose en effet avec son architecture impressionnante et sa taille prestigieuse, mais aussi sa giralda qui fait sa renommée.

Si vous vous demandez ce qu’il y a à faire dans la cathédrale, vous découvrirez dans ce guide l’essentiel. Nous allons évoquer les informations importantes telles que : Que voir dans la cathédrale de Séville ? Quel est le prix du billet et comment se le procurer ? Est-il compris dans l’un des pass Seville ? Quels sont les horaires ? La visite guidée est-elle utile ?

Informations pratiques pour visiter la cathédrale de Séville

Afin de planifier votre séjour dans la capitale andalouse, nous allons vous présenter les informations utiles pour préparer votre visite de la cathédrale de Séville. Prix, ticket d’entrée, horaires, visite guidée, etc…

Prix et ticket pour la cathédrale de Séville

Billet coupe-file Billet coupe-file pour la cathédrale de Séville

Ce billet coupe-file pour visiter la cathédrale de Séville permet d'en découvrir l'intérieur et d'accéder à sa Giralda. En option, vous pouvez prendre l'audio-guide (disponible en français).

Prix : 11 € (tarif réduit pour les 0 à 12 ans : 4,50 €)

Visite guidée Visite guidée de la cathédrale

Cette visite guidée de la cathédrale de Séville (et sa Giralda) est en français. Elle dure 1h30.

Prix : 30 € (tarif réduit pour les 0 à 15 ans : 2 €)

Visite guidée Visite guidée de la cathédrale et de l'alcazar

Cette visite guidée en français regroupe les 2 principaux monuments de Séville, à savoir la cathédrale (et sa Giralda) et l'alcazar. Elle est intéressante financièrement car elle coûte moins cher que la somme des deux visites guidées effectuées indépendamment. Elle dure 2h30 environ.

Prix : 49 € (tarif réduit pour les 0 à 14 ans : 14 €)

Bon plan pour visiter la cathédrale de Séville

Il est possible de réaliser les visites incontournables de Séville à l’aide d’un city-pass. En posséder un permet de disposer d’un billet coupe-file pour entrer dans la cathédrale. Voici les alternatives :

Seville Pass Séville Pass

Une version 100% web, sans carte à récupérer sur place. Il regroupe les incontournables de la capitale andalouse que sont la Cathédrale et l'Alcazar. Il donne aussi l'accès en illimité au bus touristique pendant 24 heures, ainsi qu'une application mobile audioguide pour visiter la ville, et 10% de réduction sur d'autres activités.

Tarifs : 59 € pour les adultes (12 € pour les enfants)

Seville Super Combi Séville Super Combi

Une version 100% web, sans carte à récupérer sur place. Il regroupe uniquement les incontournables de Séville que sont la Cathédrale et l'Alcazar, ainsi qu'une application mobile audioguide et 10% de réduction sur les autres activités de la ville. Il est adapté à tous les séjours.

Tarifs : 36 € pour les adultes (1 € pour les enfants)

Horaires d’ouverture

Les horaires pour la visite de la cathédrale de Séville varient en fonction de la saison. En effet, celle-ci se découvre de jour, notamment par le fait que l’on peut accéder au sommet de sa Giralda.

Entrée de la cathédrale de Séville

L’été, les horaires sont les suivantes :

  • lundi : 10h30-16h
  • mardi - samedi : 10h30-18h
  • dimanche : 14h30-18h

Et l’hiver :

  • lundi : 11h-15h30
  • mardi - samedi : 11h-17h
  • dimanche : 14h30-18h

Le bâtiment est fermé le 25 décembre, ainsi que le 1er et le 6 janvier. Il peut également y avoir ponctuellement des célébrations religieuses, ce qui implique également une fermeture au public. En achetant votre billet à l’avance et en sélectionnant l’horaire, vous serez assuré qu’elle est ouverte lors de votre passage.

Combien de temps pour visiter la cathédrale ?

Sans compter l’attente à l’entrée si vous n’avez pas pris votre billet à l’avance, visiter ce monument dans sa globalité vous prendra entre 1h30 au pas de course et 3 heures en prenant bien votre temps.

Si vous optez pour la visite guidée, comptez 1h30 environ.

Comment s’y rendre ?

Concernant l’accès, sachez que la cathédrale Notre-Dame du Siège se situe en plein milieu du quartier de Santa Cruz. Vous y accéderez principalement à pied lors de votre visite de la ville.

Tramway devant la cathédrale de Séville

En transport en commun, il existe différentes alternatives pour se rendre à la cathédrale de Séville :

  • en métro, où la station la plus proche est celle de Puerta de Jerez, sur la ligne 1. Elle se trouve à 5 minutes de marche au sud.
  • en tramway, via la ligne, qui s’arrête devant l’Archivo General de Indias, juste à côté de la cathédrale.
  • en bus, via notamment les lignes C3, et C4 qui déposent au niveau de l’arrêt Jardines del Cristina, à 5-10 minutes de marche au sud.

N’envisagez pas de vous y rendre en voiture. Comme partout dans le centre de Séville, il est très difficile de circuler. Toutefois, si besoin, les parkings les plus proches sont ceux de Jardines de Murillo, Puerta de Jerez, Mercado del Arenal et Plaza Nueva.

Faut-il réserver un billet coupe-file ?

L’entrée dans la cathédrale de Séville peut se faire de deux manières. Soit on avise sur place et l’on fait la queue à l’entrée pour acheter son ticket, et l’on attend plus ou moins en fonction de la saison (l’attente peut durer plus d’une heure), soit on dispose d’un billet coupe-file. Celui-ci impose de réserver un créneau horaire pour éviter la file d’attente.

Pour ce monument, nous recommandons fortement d’acheter son billet en ligne. D’autant que cette réservation permet de prendre l’audioguide, intéressant pour ce type de visite.

Que voir dans la cathédrale de Séville ?

Située dans le quartier de Santa Cruz, vous ne pouvez pas la manquer. Lors de votre visite vous découvrirez les merveilles architecturales de la cathédrale.

Coupole de la cathédrale de Séville

A l’intérieur, on y trouve en effet notamment une belle nef, le Tombeau de Christophe Colomb, le retable de la Capilla Mayor (“grande chapelle” en français). Mais aussi un jardin (la cour des Orangers), dans lequel vous pourrez flâner. Visiter la cathédrale de Séville se termine par l’accès au sommet de sa Giralda (qui signifie “girouette” en français).

Nous vous indiquons les principaux points d’intérêt à y découvrir.

Arpenter la Cathédrale de Séville

La cathédrale marque les esprits par sa taille grandiose : 132 mètres de long, 83 mètres de large et 42 mètres de haut quand on est sous la nef. Elle recèle de nombreuses merveilles architecturales. Déambulez parmi les couloirs pour vous imprégner de cette ambiance gothique. Plus précisément, c’est un fascinant mélange entre néo-classique et baroque, dominé par le style néo-gothique (notamment les portails).

Retable de la cathédrale de Séville

Dans la Grande Chapelle, nombreux sont ceux qui s'arrêtent devant le retable de la Capilla Mayor pour l’admirer. Plus grand retable de la religion chrétienne, il est fait de bois sculpté et d’or et est situé derrière l’autel.

De nombreuses personnalités et scènes religieuses y sont statufiées. Vers la droite, vous pourrez découvrir la Sacristia Mayor et la Sacristia de los Calices, deux salles également exceptionnelles par leur richesse visuelle. La Sala Capitular, salle des trésors en français, est aussi à ne pas manquer. Lors de votre visite, vous y trouverez de nombreux joyaux de la chrétienté. Au-delà des éléments déjà cités, le plafond et l’orgue sont à admirer.

Monter dans la Giralda

La Giralda, une impressionnante tour haute de 100 mètres, est l’élément essentiel de votre visite de la cathédrale de Séville.

Giralda de la cathédrale de Séville

Surplombant la ville, elle était le minaret de la mosquée Almohade avant que les Chrétiens ne convertissent le monument en cathédrale et la Giralda en clocher.

Après les 38 paliers inclinés à gravir pour atteindre le sommet, profitez d’un panorama exceptionnel à 360° sur la ville de Séville depuis la plateforme à 70 mètres du sol. En levant la tête, vous verrez la statue en bronze à son sommet qui symbolise la foi chrétienne, nommée le Girardillo.

Attention : pour les personnes à mobilité réduite, et pour éviter d’emprunter le chemin en pente, on peut accéder au sommet par un ascenseur. Mais la dernière partie est constituée tout de même d’une vingtaine de marches.

Se recueillir au Tombeau de Christophe Colomb

En hauteur, le tombeau de Christophe Colomb est soutenu par quatre statues d’hommes couronnés, symbolisant les divers royaumes espagnols : Aragon, Castille, Navarre et Léon. Selon la légende, on ne savait pas si les restes de l’explorateur reposaient bien ici. En effet, Christophe Colomb a été enterré initialement à Valladolid, au nord de l’Espagne.

Tombeau de Christophe Colomb

Après un périple passant du monastère de la Cartuja (Séville) à Saint-Domingue (République Dominicaine) et Cuba, ses restes (assez pauvres) ont finalement été amenés à la cathédrale pour y être conservés. On sait aujourd'hui que ces dires étaient vrais puisqu’en 2016, des analyses ADN ont été faites, prouvant qu’il s’agit bien de l’explorateur !

Flâner dans la Cour des Orangers

La Cour des Orangers, jouxtant la cathédrale, était à l’origine une cour où les ablutions étaient réalisées quand les maures (musulmans régnant en Espagne) régnaient sur la capitale andalouse.

Cour des Orangers de la cathédrale de Séville

Avec la Giralda, ce jardin est le seul témoin de l’existence de la mosquée construite par les Almohades avant qu’elle ne soit détruite pour construire la cathédrale lors de l’invasion des Chrétiens. Ce jardin est ensuite devenu un patio quand les Chrétiens sont arrivés.

Enfin, lors de votre visite de la cathédrale de Séville, ne ratez pas sa vue depuis la Plaza de la Virgen de los Reyes, située juste à côté. Elle permet d’admirer la Giralda dans toute sa hauteur. C’est l’endroit idéal pour profiter pleinement de l’architecture extérieure de la cathédrale.

Histoire de la cathédrale

La cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville attire grâce à son aspect gothique tardif mais aussi pour son histoire, témoin d’un passé musulman et chrétien.

Arcade dans la cathédrale de Séville

Au 12e siècle, Abu Yusuf Yaqub, calife des Almohades décide d’ériger une grande mosquée après avoir fait de Séville son siège. L’édifice s’inspire de la mosquée de la Koutoubia à Marrakech. Mais en 1248, Fernando III de Castille reprend la ville des Maures. Les chrétiens reconquièrent donc le territoire, le convertissant au christianisme, et décident de réaménager le bâtiment en cathédrale. Il est décidé que seules la Giralda et la Cour des Orangers soient conservées.

La Giralda, bâtie en 1198, était un minaret accueillant la Grande Mosquée. L’arrivée des Chrétiens en 1248 entraîne la conversion du christianisme et la tour devient alors un clocher, rappel de la gloire des Chrétiens. Cependant, un tremblement de terre intervient en 1356 et prive la tour de ses sphères dorées. On peut toujours admirer aujourd’hui les détails et symboles chrétiens qui y ont été rajoutés. En haut de celle-ci se tient la statue du Girardillo, tournant au gré du vent, qui témoigne de la victoire de la religion chrétienne. Celle-ci est par ailleurs une allégorie du Triomphe de la foi (1564) de Peter Paul Rubens.

Les modifications ont par la suite été retardées. La construction a en effet commencé en 1401 avant de s’achever qu’un siècle plus tard sur les vestiges de la mosquée, en 1507. L’architecte initial est inconnu, mais les maîtres d'œuvre, dont le premier est un Normand fuyant la Guerre de Cent Ans, se sont de ce fait succédé au fil du temps.

Aujourd’hui, de nombreux personnages historiques y sont enterrés en plus de Christophe Colomb, notamment Ferdinand III, Alphonse X le sage, la Reine Béatrice de Souabe. Les peintres Murillo et Goya ont également participé à l’édifice en donnant des peintures, qui se sont ajoutées aux sculptures et vitraux.

De nos jours, la visite de la giralda de Séville et de la cathédrale permet de découvrir toutes ces richesses. Ce monument est même classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1987.

Cathédrale de Séville

Pour résumer, visiter la cathédrale de Séville lors de votre séjour est un incontournable à ne pas manquer. Entre le Tombeau de Christophe Colomb, le plus grand retable chrétien, la Cour des Orangers et la Giralda, la découverte est intéressante et diversifiée.

Comme nous l’avons mentionné, il est quasiment impératif de prendre son billet d’entrée pour éviter de devoir passer plus d’une heure dans une file d’attente. Et plus pratique encore, de prendre le city pass qui permet de bénéficier de sa visite ainsi que de l’Alcazar situé juste à côté.

Enfin, vous pouvez coupler votre visite de la cathédrale de Séville avec différents points d’intérêt aux alentours : l’Alcazar, les Archives Générales des Indes, et la Plaza del Triunfo, véritable cœur de la ville et place emblématique qui accueille tous ces bâtiments, mais aussi des calèches qui attendent patiemment la venue des clients. Pour les amateurs !