Visiter la cathédrale de Cordoue

Visiter la cathédrale de Cordoue est un incontournable à faire en Andalousie. Régnant sur le paysage andalou, la cathédrale-mosquée (encore nommée « mezquita« ) fait la particularité et le prestige de la ville, de par son architecture témoignant de son passé maure.

Témoin d’un passé religieux dense, la mosquée a été construite sur les ruines d’une église widigoth durant la domination des souverains Omeyyades. Au cours de son histoire, une cathédrale a été érigée au centre de la mosquée quand Ferdinand III a repris la ville aux musulmans, la convertissant au christianisme.

Cet édifice attire de nombreux touristes, et il est plus grand monument à inclure pour visiter Cordoue. C’est pourquoi il est important d’avoir les bonnes informations avant de se lancer : faut-il réserver pour la visite ? Quels sont les horaires et le prix des billets ? En quoi consiste la visite de cette mosquée ? Nous répondrons entre autres à ces interrogations dans ce guide.

Informations pratiques pour visiter la mosquée de Cordoue

Nous allons vous présenter les informations essentielles pour préparer votre visite de la cathédrale mosquée de Cordoue. Prix, ticket d’entrée, horaires, etc…

Prix et billet pour la cathédrale de Cordoue

Même s’il s’agit d’un édifice religieux, l’entrée pour visiter la cathédrale de Cordoue n’est pas libre. Celle-ci est en effet payante et plusieurs possibilités s’offrent à vous pour la découvrir. Voici les différents billets et prix associés :

Billet coupe-file Billet coupe-file de la cathédrale de Cordoue

Ce billet coupe-file pour visiter la mezquita de Cordoue vous permet d'entrer plus rapidement dans l'édifice en évitant la file d'attente. Un audio-guide en français est disponible en option à l'achat. L'accès à la tour est en supplément sur place.

Prix : 15 € (tarif réduit pour les 10 à 14 ans : 10 €)

Visite guidée Visite guidée de la cathédrale de Cordoue

Cette visite guidée de la cathédrale de Cordoue est en français. Elle dure un peu plus d'une heure.

Prix : 25 € (tarif réduit pour les 10 à 14 ans : 15 €)

Bon plan : le city pass pour visiter la cathédrale de Cordoue

Il est possible de réaliser cette visite de la cathédrale de Cordoue à l’aide d’un pass touristique. Celui-ci permet de disposer d’une visite guidée de l’édifice avec billet coupe-file.

Pass Andalousie Carte Best of Andalusia

Elle vous donne accès aux monuments incontournables de la région andalouse. Vous bénéficiez d'un billet coupe-file pour l'Alcazar de Séville ainsi que pour l'Alhambra (avec les Palais Nasrides). Est également inclus une visite guidée de la cathédrale-mosquée de Cordoue. Pour finir, deux audio-guides vous permettront d'explorer les principales villes d'Andalousie. 

Tarifs : 65 € pour les adultes (57 € pour les enfants)

Horaires d’ouverture

Lors de votre visite de la mezquita, les horaires varient en fonction de la saison. La visite étant en partie extérieure, elle est limitée par la durée d'ensoleillement des journées.

Les détails de la cathédrale de Cordoue

De mars à octobre :

  • Lundi-Samedi : 10h-19h
  • Dimanche : 8h30-11h30 ; 15h-19h

De novembre à février :

  • Lundi-Samedi : 10h-18h
  • Dimanche : 8h30-11h30 ; 15h-18h

Si vous le souhaitez, il est possible également d’assister à des messes, en étant attentif aux horaires.

Combien de temps pour la visite de la cathédrale ?

Pour une visite de la cathédrale de Cordoue dans sa globalité, comptez au minimum 2 heures. Si vous ne possédez pas de billet coupe file, vous pourrez mettre plus de temps dans la file d’attente. La visite guidée quant à elle peut se faire en 2h30.

Comment s’y rendre ?

A Cordoue, on se déplace principalement à pied pour visiter les différents points d'intérêt. Il sont tous à quelques minutes de marche les uns des autres.

Devant la cathédrale-mosquée de Cordoue

Si vous souhaitez prendre les transports en commun, sachez que seul le bus vous permettra de vous déplacer facilement. En effet, la ville ne possède ni tramway, ni métro. 

Pour le bus, l’arrêt le plus proche est celui de la “Puerta del Puente”, qui vous amènera au plus proche de la cathédrale de Cordoue, à environ 5 min à pied de l’entrée. Privilégiez les lignes 3 et 12.

Si vous n'êtes de passage à Cordoue que pour quelques heures lors d'un road trip, nous vous conseillons de vous garer au parking de La Ribera ou encore celui de la Mezquita de Córdoba. Vous serez alors au plus près du centre-ville et de sa cathédrale.

Faut-il réserver un billet coupe-file ?

Pour votre visite, nous vous recommandons de réserver un billet coupe-file à l’avance. Cela vous permettra de couper la file d’attente, qui peut s’avérer longue en raison de l’attractivité de ce lieu. Et d’autant plus lors de la haute saison.

Que voir dans la cathédrale de Cordoue ?

La cathédrale mosquée de Cordoue s’est agrandie et s'est façonnée différemment au fil des siècles, offrant ainsi aux visiteurs de nombreux chefs-d'œuvre à admirer. Nous allons vous partager les principaux trésors, à ne pas rater durant votre visite.

Vue nocturne sur la cathédrale de Cordoue

Découvrir la grande mosquée de Cordoue

La visite de la cathédrale de Cordoue consiste dans un premier temps en la découverte de ses chapelles (ou "capilla"). Les principales que vous découvrirez sont :

Cathédrale de Cordoue au crépuscule

  • la Capilla Real (Chapelle Royale) avec son architecture au style mudéjar
  • la Capilla Mayor (Chapelle Majeur), au centre de la cathédrale, impressionnante par sa hauteur vertigineuse
  • la Capilla de San Pablo, qui impressionne avec son plafond en voûte où des statues illustrent des scènes religieuses
  • la Capilla de Villaviciosa, qui fut déplacée par Isabelle de Castille après la Reconquista

Admirer les colonnes maures

Lieu de culte, cette cathédrale est célèbre pour ses arcs au style maure. Situées dans la salle de prière, elles attirent des millions de visiteurs chaque année. S’il y a quelque chose à voir ici, c’est bien ces arcades bicolores, blanches et rouges d’une teinte cuivre. Vous pourrez déambuler à travers ces quelques 1300 colonnes en marbre, granite et jaspe, bâties en 785.

Colonnes dans la mosquée de Cordoue

Cette salle des prières contient onze nefs face à la qibla, par conséquent orientées vers la Kaaba à La Mecque. Dit le “mihrab” (ou sanctuaire), le mur de la qibla est une niche de 3,50m de superficie, évoquant la quête de spiritualité et du divin. Tout en symboles et détails, cette œuvre est une mosaïque de trapèzes rouge, bleu ou doré sur un fond d’or, reprenant également l’onyx jaspé du premier mihrab.

Sur les murs, on y trouve également des inscriptions venant du Coran. Considérée comme sacrée, elle indique la direction de la prière, notamment vers La Mecque. Cependant, selon les rumeurs, le mihrab serait orienté vers Damas, qui accueillait autrefois la dynastie des Omeyyades.

Vous découvrirez aussi l'espace de prière réservé au souverain, dite la ”maqsura”, témoin des privilèges des souverains.

Admirer la cathédrale de Cordoue

De style gothique, cette cathédrale offre un vrai contraste avec la mosquée. Bâtie en 1236 après la Reconquista, elle témoigne de l'invasion de la religion catholique à Cordoue.

Nef de la cathédrale-mosquée de Cordoue

Située au centre de l’édifice, elle offre un magnifique mélange de culture. On peut y admirer une architecture de différents styles : renaissance, baroque, gothique et omeyyade.

Monter dans la tour clocher

Du haut de ses 54 mètres, la torre del Alminar est la plus haute tour de Cordoue. A la place autrefois, s'y tenait un ancien minaret, devenu clocher par la suite après la reconquête chrétienne sur les Omeyyades. Celui-ci fut partiellement détruit lors d’un tremblement de terre, et une nouvelle tour a été bâtie.

Clocher de la mosquée de Cordoue

Utilisée pour appeler les fidèles cinq fois par jour pour la prière, elle fait aujourd’hui partie des points d'intérêt que l'on peut visiter dans la cathédrale de Cordoue. Moyennant un ticket supplémentaire à acheter sur place (quelques euros), vous pourrez accéder au sommet et admirer la vue panoramique sur Cordoue.

Se balader dans la cour des orangers

Ces jardins, nommés la Cour des Orangers, était le lieu où les fidèles pratiquaient leurs ablutions avant d’aller prier. Fontaine et orangers n’attendent que vous.

Cour des orangers dans la cathédrale de Cordoue

Au printemps, vous pourrez bénéficier d’un parfum de fleurs d’oranger se dégageant des arbres. L’accès à ce patio est compris dans le billet d'entrée. 

Histoire de la cathédrale

La cathédrale de Cordoue possède une histoire riche, évoluant au fil des siècles alors que l'architecture maure s’impose dans le décor andalou. Elle a été témoin de plusieurs agrandissements au cours de son histoire, faisant traverser cet édifice à travers diverses époques religieuses. Retour sur l’histoire de cette mosquée.

La Porte de la cathédrale mosquée de Cordoue

Bâtie près du fleuve Guadalquivir, la mosquée d’Abderrahmane I (nom composé de Abd al-Rahman) a été construite entre 785 et 787 par Abd al-Rahman, Ier prince des Omeyyades et fondateur de l’émirat de Cordoue. Elle s'est établie sur une ancienne basilique Wisigothe, avec son minaret.

Son petit-fils, Abderrahmane II, effectua un agrandissement au IXème siècle. Ceci, afin d’accueillir plus de fidèles alors que la population de Cordoue augmentait. Huit nefs ont alors été incorporées à la salle des prières.

Au Xème siècle, une seconde modification eut lieu par Abderrahmane III, premier calife de Cordoue. Il consolida le bâtiment et le minaret. Au même siècle, son successeur Al-Hakam II fit agrandir l’ensemble de onze nouvelles colonnes, tout en apportant mosaïques, arabesques de feuillage et autres décorations au monument religieux. Ces changements permirent de renforcer la sacralité de la maqsura et du mihrab. Bien qu’inutile au niveau décoratif, les modifications faites par le prédécesseur, Almanzor, permirent un agrandissement considérable de l’édifice, agrémentant la mosquée de huit nefs tout en élargissant également la cour des Orangers.

En 1236, l’invasion de Ferdinand de Castille entraîna la conversion du christianisme dans la ville. La mosquée devint alors une église. Trois ans plus tard, il décida de construire une grande cathédrale en plein milieu de la salle de prière, ajoutant de nouveaux styles architecturaux à ce monument : renaissance, baroque et gothique. Une grande chapelle, un style mudéjar (musulman d’Espagne), fut également construite au centre de la mosquée, ainsi qu’une nef gothique. Des chapelles vinrent ensuite s'ajouter, dont les plus célèbres sont la chapelle de Villaviciosa (ancienne Grande Chapelle ou celle du Tabernacle). En 1377, la Puerta del Perdon a été décorée.

Aujourd’hui, plus aucune prière n’est récitée, seulement lors de grandes occasions. Par ses nombreuses richesses, la mosquée cathédrale de Cordoue est devenue avant tout un monument à visiter.

Colonnes à l'intérieur de la cathédrale-mosquée de Cordoue

Mihrab, maqsura, colonnes, chapelles, jardins, tour… Visiter la mosquée cathédrale de Cordoue vous permettra de découvrir toute cette architecture, en vous plongeant de manière immersive dans le passé de la ville andalouse. 

Comme pour tous les principaux monuments d’Andalousie dont elle fait partie, nous vous recommandons vivement d’acheter votre billet à l’avance en ligne. Ceci vous permettra de bénéficier d’un accès avec entrée coupe-file, afin d’éviter la file d’attente.

Vous utilisez Pinterest ? Vous pouvez épingler notre article !

La cathédrale mosquée de Cordoue