Spectacle de flamenco en Andalousie

Berceau de l’Andalousie, le flamenco est très répandu dans la région et un pan culturel très apprécié des touristes. Assister à un spectacle de flamenco en Andalousie est donc un incontournable si vous y effectuez un séjour.

A quoi s’attendre ? Où et quand en voir ? Faut-il faire sa réservation pour assister à du flamenco en Andalousie ? Autant d’informations qu’il faut connaître avant de s’élancer en Andalousie pour découvrir cette danse typique.

Informations pratiques

Afin d’inclure cette activité à votre programme de voyage dans cette région du sud de l’Espagne, nous allons vous présenter les informations utiles à connaître sur les spectacles de flamenco en Andalousie. Dans quelles villes peut-on en voir ? Mais aussi les prix, le principe de réservation des places, les horaires. Ainsi que les spectacles que nous recommandons, tant sur la prestation en tant que telle que sur le cadre dans lequel ils se déroulent.

Prix d’un spectacle

Le prix d’un billet pour voir un spectacle de flamenco en Andalousie est généralement de l’ordre d’une trentaine d’euros, la fourchette allant de 20€ à 60€ par personne. L’offre est très variable, notamment en fonction de la ville et du type de service que vous recherchez (si vous optez ou non pour un repas ou un verre).

Où voir du flamenco en Andalousie ?

Vous pouvez assister à un spectacle dans n’importe quelle ville andalouse, mais sachez que l’ambiance andalouse de ce dernier sera plus présente dans les grandes villes où le flamenco est presque élevé au rang de religion.

Spectacle de flamenco à Séville

Séville

Voir un spectacle de flamenco à Séville est l’endroit où l’on pense naturellement pour assister à un spectacle de flamenco en Andalousie. Capitale andalouse, les représentations sont nombreuses, dans le quartier historique de Santa Cruz, mais aussi de l’autre côté du Guadalquivir, dans celui de Triana, le quartier bohème.

Afin d’amener un côté ludique et enrichissant à son séjour, il est même possible de prendre à un cours de flamenco avec un professionnel.

Spectacle de flamenco à Grenade

Grenade

Assister à un spectacle de flamenco à Grenade, et plus particulièrement son quartier gitan du Sacromonte, est considéré comme le berceau du flamenco en Andalousie.

Y assister à un spectacle permet d’allier à la fois la découverte culturelle, et l’immersion dans des lieux typiques et authentiques.

Les meilleurs spectacles de flamenco d’Andalousie

Concrètement, voici les spectacles que nous recommandons dans les principales villes d’Andalousie.

Ticket Flamenco à Séville

Profitez d'un spectacle à Séville, à la Casa de la Memoria. Des danseurs professionnels, un cadre dynamique et une ambiance andalouse vous attendent.

Prix : 22 € (tarif réduit pour les 6 à 11 ans : 12 €)

Ticket Dîner-spectacle à Séville

Imprégnez-vous de l'ambiance sévillane avec ce spectacle de flamenco au Palacio Andaluz, additionnée à un dîner andalou.

Prix : 44 € (tarif réduit pour les 7 à 12 ans : 22 €)

Ticket Flamenco dans une grotte troglodyte de Grenade

Celui-ci permet de profiter d'un spectacle dans le quartier typique de Sacromonte, dans un cadre authentique de Grenade. La représentation se fait dans la Cuevas Los Tarantos et dure 1h15. Une boisson est offerte.

Prix : 26 € (tarif réduit pour les 5 à 12 ans : 18 €)

Ticket Spectacle dans un tablao de l'Albaicín

Cette représentation permet de découvrir le flamenco dans un tablao situé au cœur du quartier de l'Albaicín de Grenade. La troupe est composée d'un chanteur, d'un guitariste et de deux danseurs. D'environ 1h, l'endroit propose également (en supplément) un buffet typique de la région.

Prix : 25 €

Ticket Billet pour un spectacle de flamenco à Malaga

Billet pour un spectacle d'une heure de flamenco dans le Tablao Alegria de Malaga. Sur place vous pouvez commander un verre ou déguster des tapas durant la représentation.

Prix : 25 €

Les horaires

Les spectacles de flamenco en Andalousie sont nombreux à la nuit tombée et plusieurs séances se succèdent. L’heure peut varier le soir en fonction de la saison et des lieux. Ils démarrent en général à partir de 19h, et ils durent en moyenne entre 1h et 1h30.

Mains d'une danseuse de flamenco

Faut-il réserver en avance ?

Si vous souhaitez assister à un spectacle de flamenco lors de votre visite dans la région andalouse, il est impératif de réserver son billet à l’avance. En effet, le nombre de places est limité en raison de l’espace restreint des tablaos et des peñas, mais aussi parce que la demande est très forte.

Que voir lors d’un spectacle de flamenco en Andalousie ?

C’est un art artistique très codifié et exigeant, ce qui en fait aussi sa beauté. Assister à du flamenco en Andalousie permet de vous plonger directement dans la culture andalouse. Les villes les plus prisées par ce genre d’activités sont Séville, Grenade, Cordoue, Cadix ou encore Jerez de la Frontera.

Vous pouvez également manger durant celui-ci. Que ce soit dans des tablaos où boissons et tapas sont servis dans une ambiance typique espagnole, ou dans des salles où des offres de dîners-spectacles vous proposent un repas andalou complet. Les serveurs vous serviront diverses spécialités culinaires de la région en même temps.

Lors d’un spectacle de flamenco en Andalousie, vous pourrez découvrir les différents éléments qui le composent. Les voici :

La bailaora, essentielle au flamenco

Le duende (esprit du flamenco) est présent où que vous mettiez les pieds dans la région andalouse. Surtout dans ces tablaos et peñas intimistes, où les touristes et locaux, armés de patience, attendent que la bailaora s’amène d’un pas contrôlé sur cette scène faite de planches de bois.

Bailaora de flamenco

Avec sa traditionnelle robe rouge et sa traîne frôlant le sol, elle fait basculer le public en quelques instants dans cette ambiance d’une intensité supérieure, avec son jeu de mains et ses pas à la précision indéniable. Le rythme de la guitare l’accompagne, alors que la voix du chanteur monte en force, emportant dans un tourbillon musical aux origines andalouses, juives et arabes. Comme en transe, on assiste à ce spectacle typique de flamenco de l’Andalousie.

Sous les Olé ! des touristes, le cantaor (chanteur) donne le tempo. La danseuse quant à elle alterne le taconeo (coups des talons sur le plancher), le pito (claquement de doigts) et les palmas (battements de mains). En effet, les jeux de mains sont une caractéristique de cette danse.

Cette danse s'improvise suivant le ton et les paroles, même si la bailaora et le bailor ont toujours comme point de repère les mouvements de base. La danse peut se pratiquer individuellement, ou en duetto (duo). En Andalousie, de nombreux danseurs et danseuses ont connu le succès grâce à leur technique personnelle.

Le cantaor, le guide de la danse

Le chanteur accompagne les accents de la guitare. Selon les prestations, il peut ne pas être présent, ou à l’inverse seulement être seul à accompagner la bailaora (rythme libre).

Tantôt plaintive, tantôt festive, la voix du cantaor permet d’identifier le ton donné au moment et de soutenir la bailaora. Il s’agit parfois de poèmes ou de textes portant sur les sentiments humains.

La guitare, leader du tempo

La guitare donne ce côté rythmé au spectacle, tout en force et en finesse, mais toujours avec une précision inégalée. Au fil des ans, d’autres origines se sont mêlées à la tradition, permettant d’explorer de nouveaux horizons musicaux.

Guitare de flamenco

Dans les années 60/70, le flamenco rock a émergé. Divers mouvements sont venus s’ajouter au répertoire :

  • la rumba flamenca, qui a émergé il y plusieurs siècles et qui revient en force sur le devant de la scène. Paco de Lucia a révolutionné cette discipline avec ses accents jazz et rock.
  • le "nuevo" (mélange classique et rock) a aussi fait parler de lui avec Rodrigo y Gabriela, artistes folk.
  • celui aux accents indiens avec l’artiste Pepe Habichuela.

Histoire du flamenco en Andalousie

L’étymologie du mot flamenco est inconnue, tout comme ses origines précises. Alors que certains prétendent que cette tradition est inspirée par les rythmes grecs et romains, d’autres insistent sur le fait qu’il vient de chants juifs.

Costumes de flamenco

Cependant, il est largement répandu que ce sont les gitans venant d’Asie qui ont forgé cette danse et lui ont permis d’avoir le statut qu’il a actuellement. Leur arrivée dans le Sud de l’Espagne date du 15e siècle (1465), qui ont migré d’abord à Cadix, à Jerez de la frontera ou à Séville.

Cantonné aux fêtes familiales, il se répand quand les danseurs commencent à se produire de plus en plus dans les spectacles des cafés cantantes. Aujourd’hui semblables aux boîtes de nuit, ces derniers ont émergé dans les années 1890. Tous les laissés-pour-compte et marginaux (dont les gitans) se sont emparés de cette pratique pour l’imposer progressivement au fil des siècles dans l’Andalousie. La pratique s’élargissait et de nombreuses occasions s’y prêtaient : fêtes locales, tavernes (tablaos et penas) ou encore dans ces cafés cantantes.

A partir de 1910, la danse devient un élément essentiel de cet art, tout comme la guitare. Il est cependant certain que l’influence arabe du temps de la domination des Omeyyades et des Almohades en Espagne a joué un rôle majeur dans le développement du flamenco en Andalousie. Toutes ces influences ont marqué l’histoire de cette danse. Caractérisé par la danse, le chant et la guitare, il voit son registre alterner entre musulman, juif, chrétien, byzantin et grégorien.

En 2010, il est inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Venant de diverses origines (gitans, arabes, chrétien et juif), il possède des accords reconnaissables dans le monde entier. Il se différencie du folklore andalou par son aspect de performance. Alors que le folk comprend la sévilla, la séguedille ou encore le fandango. Aujourd’hui, cet art est répandu dans le monde, notamment en Amérique centrale, où des écoles spécialisées du Costa Rica, du Guatemala et du Panama donnent des cours.

Pour les passionnés, il existe aussi le Museo del baile flamenco dans le quartier de Santa Cruz à Séville, où vous découvrirez l’histoire de cette danse en plus d’assister à un spectacle.

Jupon de flamenco

Voir un spectacle de flamenco en Andalousie est un incontournable afin de plonger dans l’ambiance andalouse tout en découvrant cette discipline propre à cette région. Si vous décidez de passer votre séjour dans l’une des grandes villes de la région, vous trouverez forcément votre bonheur car les offres sont nombreuses. Dans tous les cas, ne ratez pas cette activité lors de votre voyage : elle est divertissante, intéressante, et les prix sont abordables.

Vous utilisez Pinterest ? Vous pouvez épingler notre article !

Flamenco en Andalousie